Bienvenue sur le forum "Mont Blanc Chamonix".
Inscrivez vous pour participer, et avoir accès à toutes les fonctions.
C'est facile et gratuit.

Mail de confirmation de votre inscription : Surveiller votre boite Spam.

Nous vous demandons une petite présentation individuelle après votre inscription comme nouveau membre, avant de poster vos messages, c'est ici :
http://montblanc-chamonix.forumgratuit.fr/f4-accueil-et-presentations-news-du-forum
Faites nous part de vos sorties : Ski, Snow, Alpinisme, Randos, Escalade, Vol libre etc... Vos photos et Vidéos.

Le grand mystère des cotations

Partagez
avatar
Admin
Admin

Messages : 3762
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Massif du Mont Blanc

Le grand mystère des cotations

Message  Admin le Sam 27 Aoû 2011 - 17:20

Le grand mystère des cotations

Les cotations en escalade : présentation.

Comme dans d'autres sports (comme le canoë par exemple), les voies d'escalade sont répertoriées, régis et classées suivant un nom et une cotation. L'échelle des cotations pour l'escalade en France oscille entre le 3 et le 9, avec des intermédiaires que sont les lettres a, b et c et le signe +. Ainsi on obtient cinq grand groupes:

- Du 3 au 5a ------- Facile
- Du 5b au 6a+ ----- Perfectionnement
- Du 6b au 6c+ ----- Difficile
- Du 7a au 7c+ ----- Très difficile
- Du 8a au 9b ------ Très haut niveau, nous sommes dans l'extrême difficulté!

Comme vous l'aurez compris, les cotations qui régissent notre sport sont un peu comme une langue vivante. Elles se déclinent de différentes manière, et varient souvent d'un pays à l'autre (Allemagne, France, Angleterre, États-Unis...) et même se spécialisent parfois, pour le bloc par exemple.
Voici un tableau comparatif des différentes cotations:

Voir ici,
impossible de faire un copier coller correct.

De plus, en escalade, les niveaux de difficulté sont assez difficiles à juger, surtout dans le haut niveau, et beaucoup de facteurs (peut-être même de trop), sont à gérer et à prendre en considération. C'est facteurs sont aussi nombreux que diverse: la taille (car certains pas de blocs peuvent être morphologiques, même si monsieur Wolfgang Güllich affirmait le contraire avec sa très célèbre réplique: il n'y a pas de problèmes de tailles, il n'y a que des problèmes de force), les méthodes (qui sont parfois bien camouflées et parfois très difficiles à trouver, d'ailleurs, les deux voies de Fred Rouhling répétées en Charente que sont "Kami" et "Archipel", ont été répéter par des méthodes différentes...), le style de préhensions dominant dans la voie ou tout du moins dans le crux (car le grimpeur peut parfois jouer avec ses "+", comme l'avoue Klem Loskot qui est le "roi" des micro réglettes), et même parfois, le facteur douleur, qui fait parfois parti intégrante de la difficulté, comme dans Kami est son mono doigt quelque peu douloureux!... De plus, si vous rajoutez à cette longue liste des facteurs comme les conditions climatiques, vous obtenez un joli brouillon, et il peu parfois arriver que l'ouvreur se fasse rectifier de plus d'un degré sa cotation proposé... Mais le plus souvent, cette cotation est surestimée par l'ouvreur et non l'inverse!...


_________________
Mon site : http://www.glaciers-climat.fr/
Notre chaine Viméo : https://vimeo.com/channels/chamonix
avatar
thierry.severine
Etoile d'or
Etoile d'or

Messages : 392
Date d'inscription : 08/04/2011
Localisation : Liège

Re: Le grand mystère des cotations

Message  thierry.severine le Sam 27 Aoû 2011 - 17:52

Merci pour ces excellentes explications Very Happy Razz ,dans la salle chez nous ,on utilise aussi 5 A,B ou C auxquels on ajoute parfois un +
avatar
Admin
Admin

Messages : 3762
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Massif du Mont Blanc

Re: Le grand mystère des cotations

Message  Admin le Jeu 6 Oct 2011 - 21:41

5a, 5.10d, 6c+, 8a, V6, 9b, VIII, 4+ , 3, 6, ... c'est quoi ce chinois ?

Nous allons donc tenter d'éclaircir ces classifications... (nospot.org)

En escalade, on associe aux voies d’escalade, aux routes, une cotation (on parle aussi de niveau ou de grade). Ces cotations tentent d'exprimer les différents aspects de la voie, que ce soit pour la pratique du bloc ou de la longueur. L'aspect le plus important étant la difficulté, on tient aussi compte de la longueur de la voie, de la sensation de danger et de peur, du nombre de mouvement, etc. Tout ceci explique la grande variabilité des systèmes de cotation entre pays. Certains paramètres dominent plus que d’autres selon les pays et selon les sites d'escalade.

Vous trouverez aussi différent type de cotation pour les différentes pratiques liées de près ou de loin à l’escalade : il y a notamment l’escalade artificielle ou assistée, l'escalade en solo intégral, la grimpe sur glace, la spéléologie, le canyoning, l’escalade mixte, l'alpinisme, etc.
Escalade dite libre

Il existe deux types de cotation : une pour le bloc/bouldering et l’autre pour les voies en longueur/hauteur. Il est difficile de juger du meilleur système de comparaison car les tentatives de standardisation ont été décriées. Nous vous faisons part de celui qui résume le mieux ce qu’il est possible de trouver en escalade.

o FRANCE & BELGIQUE
Les deux pays utilisent le même système de cotation qui démarre à 1 (on retrouve généralement le début à 3) et va jusque dans les 9b+ ou plus. Le système est subdivisée en trois lettres par grade : a, b ou c. Vous pouvez donc retrouver du 6a, 6b ou 6c. A plus haut niveau, lorsqu'une voie n'est pas d'un grade supérieure mais utilise un mouvement ou une continuité difficile, vous pouvez retrouvez des petits +, et inversement des -. Le système belge et français met en avant la difficulté des mouvements et la force nécessaire à son exécution.

o FONTAINEBLEAU
C'est le premier système de cotation crée pour le bloc, du nom de la foret où vous pouvez pratiquez du bloc. Il est à présent largement répandue puisque les autres pays se réfèrent souvent à cette graduation. Le bloc élabore son système sur base de la difficulté de l'enchaînement des mouvements. Le bloc est intense, pure et court. Le facteur force est très travaillée.

o UIAA
Signifie "l'Union Internationale des Associations Alpines". Ce système est utilisée dans les pays germanophone, en particulier en Allemagne, Suisse, Autriche et quelques pays de l'est. La graduation s’exprime en chiffre romain en utilisant non pas des lettres mais des petits + et -. Il en est de même en Angleterre où le facteur peur est davantage pris en compte.

o USA
Le système de cotation américain fait partie du système de graduation Yosémite en référence au parc national où de nombreux rochers d’une incroyable beauté existent. La graduation démarre à 5 suivie d'une sous graduation allant de 1 à 15 et de lettre allant de a à d (Exemple 5.10c). Le niveau 5 relate qu’on fait face à de l’escalade où une chute sans équipement peut entrainer la mort ou de sérieuse blessure. La référence de 1 à 10, et les lettres, exprime la difficulté, en particulier la longueur (résistance) et l’exécution des mouvements

o AUSTRALIE
Ce système est aussi utilisée en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud. Il est basée sur le mouvement le plus dur de la voie. Vous pouvez donc avoir une voie avec plusieurs mouvements difficiles et une voie avec un mouvement difficile de la même graduation ou cotation.

o HUECO
Ce système de cotation est utilisé pour le bloc dans les pays anglophone. On le retrouve au Peak district en Angleterre comme aux états-unis et dans les salles indoor. Ce système a été développé par l'américain John Sherman, et commence par V suivie de chiffres. Les petits + et - sont aussi rajoutés.



_________________
Mon site : http://www.glaciers-climat.fr/
Notre chaine Viméo : https://vimeo.com/channels/chamonix
avatar
Nicolas
Admin

Messages : 3226
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 37

Re: Le grand mystère des cotations

Message  Nicolas le Sam 8 Oct 2011 - 12:15

Pas simple toutes ces cotations Shocked
avatar
Admin
Admin

Messages : 3762
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Massif du Mont Blanc

Re: Le grand mystère des cotations

Message  Admin le Sam 8 Oct 2011 - 13:21

Nicolas a écrit:Pas simple toutes ces cotations Shocked
Oui, il serait temps d'uniformiser tout cela ! Suspect


_________________
Mon site : http://www.glaciers-climat.fr/
Notre chaine Viméo : https://vimeo.com/channels/chamonix
avatar
thierry.severine
Etoile d'or
Etoile d'or

Messages : 392
Date d'inscription : 08/04/2011
Localisation : Liège

Re: Le grand mystère des cotations

Message  thierry.severine le Sam 8 Oct 2011 - 15:18

Merci pour toutes ces explications . c'est vrai qu'il serait vraiment temps d'uniformiser tout cela Smile

Contenu sponsorisé

Re: Le grand mystère des cotations

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc 2017 - 12:20