Bienvenue sur le forum "Mont Blanc Chamonix".
Inscrivez vous pour participer, et avoir accès à toutes les fonctions.
C'est facile et gratuit.

Mail de confirmation de votre inscription : Surveiller votre boite Spam.

Nous vous demandons une petite présentation individuelle après votre inscription comme nouveau membre, avant de poster vos messages, c'est ici :
http://montblanc-chamonix.forumgratuit.fr/f4-accueil-et-presentations-news-du-forum
Faites nous part de vos sorties : Ski, Snow, Alpinisme, Randos, Escalade, Vol libre etc... Vos photos et Vidéos.

Communication des médias sur le risque avalancheux hors-piste

Partagez
avatar
@lizé
Etoile de bronze
Etoile de bronze

Messages : 52
Date d'inscription : 07/04/2011
Localisation : Meylan

Communication des médias sur le risque avalancheux hors-piste

Message  @lizé le Mar 31 Déc 2013 - 16:25

Dans un post précédent, j'ai expliqué combien, selon moi, les médias devraient discriminer "risque spontané" et "risque provoqué". Et je précisais que le risque 4, loin d'être un risque inférieur (à 5, voire 5+ utilisé en interne par MF), est le risque majeur du skieur hors-piste. Un internaute a trouvé mon opinion "imbécile" et dangereuse. Je lui ai répondu le message ci-dessous. J'aimerais avoir vos avis de skieurs, de montagnards expérimentés, que je ne suis pas.

"@... en particulier. Attention aux mots aiguisés qui parfois peuvent revenir en boomerang !... A. a bien compris, même si je me suis peut-être mal expliqué. Je reprends. L'échelle de risque est bien sûr construite de telle sorte que le risque croît avec le chiffre. Je suis d'accord. Ce que je veux dire, c'est qu'il y aurait matière à pédagogie. Voilà une semaine que les TV répètent en boucle (pas écouté les radios en fait) "risque fort d'avalanches sur les Alpes". Qu'en pensent ceux qui, à Paris ou ailleurs, ont de la famille en vacances dans les massifs ? Angoisses, insomnies !... A ma connaissance, il n'y a pas eu, ou peu, d'avalanches spontanées (du moins je n'en ai pas entendu parler). Ce qui me paraît assez logique vu ce contexte perturbé (en NW, ce serait bien plus grave). A ce niveau, déjà, il serait utile, et dédramatisant pour une partie de la population, de séparer dans les médias "risque spontané" et "risque provoqué". Alain a saisi mes nuances : pour le surfer un peu "fou", savoir que l'échelle n'est pas au taquet supérieur peut d'une certaine façon le libérer. En fait, le risque ne dépend pas seulement du niveau objectif (l'échelle), mais aussi du comportement voulu ou subi des skieurs. En risque 5, la montagne est soit absolument impraticable (fortes accumulations en cours, visibilité nulle, vent...), soit à un niveau d'"agressivité" telle, juste après une forte aggravation, que tout le monde comprend qu'il faut absolument se méfier (circulation restreinte ou interdite, habitations sous menace, remontées mécaniques partiellement ou totalement neutralisées...). Crise majeure !... Le "piège" (merci A.) est justement celui du risque 4, des plaques à vent multiples et sournoises, fruit du cocktail neige/vent/températures/relief... durant ou juste après la chute (10/20 cm suffisent, moins sans doute). Et il fait fréquemment très beau. La montagne n'est pas "agressive" mais "charmeuse". Il y a pas mal d'années, 20/25 ans (à rechercher dans les gazettes), un WE de mars, je crois, avait tué plus de 10 skieurs hors-pistes dans le Nord des Alpes. La semaine avait été pourrie, la météo avait annoncé un beau WE. Il fut "idyllique". Oui mais voilà... Je n'ai pas les stat en tête, mais je suis à peu près convaincu que le nombre d'accidents, de victimes est, sur une saison (sauf catastrophe énorme de type Val en 70), nettement supérieur en risque 4 (voire 3), qu'en risque 5. Si ma démonstration est correcte, il me semble que ce fameux "risque 4 provocable" mérite une Com spécifique. Je ne l'ai pas entendue tous ces jours. Est-ce clair ainsi ?"
avatar
lomdumtblanc
Pulsar
Pulsar

Messages : 2147
Date d'inscription : 05/05/2011
Localisation : Les Houches

Re: Communication des médias sur le risque avalancheux hors-piste

Message  lomdumtblanc le Mar 31 Déc 2013 - 19:42

Ben le problème c'est surtout que les gens en ont rien à secouer du chiffre de l'échelle de risque. Maintenant le moindre couloir est totalement tracé le jour même ou le lendemain de la chute de neige! Y a qu'à 5 que ça se calme vu que les remontées sont fermées!
Effectivement, comme tu dis, avec seulement 10 cm de fraiche c'est pas dit que l'on ne va pas tomber sur une plaque à vent qui en fera 50 cm même par risque 2!
Ce qu'il faut se dire c'est que quoi qu'il arrive la montagne est dangereuse et pleine de pièges!


_________________
Mon site : http://www.geologie-montblanc.fr/
avatar
Admin
Admin

Messages : 3762
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Massif du Mont Blanc

Re: Communication des médias sur le risque avalancheux hors-piste

Message  Admin le Mar 31 Déc 2013 - 20:39

Pour confirmer tout cela, j'ai lu récemment une statistique qui montrait que c'est par risque 2 qu'il y a le plus de morts en ski hors piste ou de haute montagne, en une saison.
D'autre part en voyant le drapeau damier dès la moindre chute de neige qui épaissit un peu le manteau neigeux, plus personne ne tient compte de ce drapeau.
Oui il n'y a qu'en risque 5 que tout le monde prend des précautions, et pas forcément en lisant le chiffe, mais en regardant tout simplement dehors !


_________________
Mon site : http://www.glaciers-climat.fr/
Notre chaine Viméo : https://vimeo.com/channels/chamonix
avatar
@lizé
Etoile de bronze
Etoile de bronze

Messages : 52
Date d'inscription : 07/04/2011
Localisation : Meylan

Accidents par rapport au nombre de pratiquants ?

Message  @lizé le Mar 28 Jan 2014 - 23:27

Quelqu'un connaît-il le nombre d'accidents par avalanches rapporté au nombre de skieurs chez nous et dans les pays voisins ? Certains pays réussissent-ils mieux ou moins bien la prévention ?
avatar
Admin
Admin

Messages : 3762
Date d'inscription : 28/03/2011
Localisation : Massif du Mont Blanc

Re: Communication des médias sur le risque avalancheux hors-piste

Message  Admin le Mer 29 Jan 2014 - 21:10

Aucune idée, ni pour la prévention.
Je suppose que la Suisse doit être bine placée au niveau de la prévention.


_________________
Mon site : http://www.glaciers-climat.fr/
Notre chaine Viméo : https://vimeo.com/channels/chamonix
avatar
lomdumtblanc
Pulsar
Pulsar

Messages : 2147
Date d'inscription : 05/05/2011
Localisation : Les Houches

Re: Communication des médias sur le risque avalancheux hors-piste

Message  lomdumtblanc le Jeu 30 Jan 2014 - 9:20

Les Etats-Unis aussi sont bien placés il me semble: hors piste interdit!   


_________________
Mon site : http://www.geologie-montblanc.fr/
avatar
@lizé
Etoile de bronze
Etoile de bronze

Messages : 52
Date d'inscription : 07/04/2011
Localisation : Meylan

C'est une question d'efficacité

Message  @lizé le Jeu 30 Jan 2014 - 18:28

Il serait intéressant de comparer les résultats des uns et des autres rapportés au nombre d'agents qui s'en occupent. A ma connaissance, la Suisse fonctionne avec "seulement" le site de Davos/WeissFluhjoch. En France, nous avons plusieurs prévisionnistes par départements + le Centre d'Etudes de la Neige. En réalité, dans les départements montagneux, le nivologue ne tient pas que ce poste, il alterne avec la prévision du temps. Il faut donc compter 1/2 poste complet à l'année par département (6 mois/an). En termes d'effectifs un poste doit représenter 4 agents pour un temps plein.

Contenu sponsorisé

Re: Communication des médias sur le risque avalancheux hors-piste

Message  Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 13 Nov 2018 - 5:19